Demain dès l'aube, nous partirons ...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 15 novembre 2006

Paris insolite

lundi 30 octobre 2006

DIJON

La côté de St-Jean (13 rue Monge - 21000 DIJON) :

Une carte qui n'est pas à rallonge mais de celle où on voudrait tout goûter. Une cuisine exquise. Prix moyen de gamme, mais on peut s'en sortir pour moins de 20 euros pour un petit repas du soir autour d'une entrée et d'un dessert.

samedi 7 octobre 2006

Petit circuit : autour de Saint-Avold - Etape 4

Et voici la dernière étape de ce circuit : la plate-forme pétrochimique s'étalant sur plusieurs hectares entre Carling et L'Hôpital. C'est le vrai nom du village, ici on peut donc rester plusieurs années de sa vie "à l'Hôpital" tout en étant en pleine forme.

De grosses cuves, de longs tuyaux, des cheminées, des torchères, plusieurs énormes tours de refroidissement, des barrières de sécurité et des usines imposantes. Voici les ingrédients. Mélangez-les dans tous les sens et vous obtiendrez un site un peu extraterrestre.

En voici quelques photos, peu représentatives car il est difficile d'avoir une vue d'ensemble de tout le site, sauf à prendre de la hauteur :





Et justement, avec de la hauteur cela donne quoi ??? Et bien voilà ce que Geoportail nous permet de voir :
carling_GOportail


Petit circuit : autour de Saint-Avold - Etape 3

Puis nous traversons Freyming-Merlebach, ville indissociable de l'exploitation des mines. De nombreux quartiers sont en fait des cités minières où chaque maison est semblable à celles d'à côté.

On y croise plusieurs puits des HBL :


La méthode d'exploitation est unique en Europe : en couches verticales, les dressants.


Chose que les guides ne disent pas mais que l'on peut constater : le quartier Freyming comporte une église dont le clocher est semblable à celui du quartier de Merlebach. Y'a t-il eu une volonté politique ? Un clin d'oeil à l'effet miroir des cités minières ? L'un de vous nous le dira peut-être un jour...

Petit circuit : autour de Saint-Avold - Etape 2

Après Saint-Avold, direction Hombourg-Haut, dont le vieux quartier est vraiment charmant du haut de sa colline.


Au fil des rues, on peut y découvrir quelques images insolites comme les suivantes (quelques exemples parmi tant d'autres) :


ou bien encore l'une de ces 13 statues dans la rue qui mène à la chapelle Ste-Catherine et qui représentent les "saints auxiliaires".

Ce village comporte une collégiale St-Etienne que l'on voit ici depuis une vieille porte au bord des remparts puis 20 mètres devant :

Ses vitraux modernes, sur une dominante de bleu, rappellent ceux dessinés par Chagall dans la cathédrale de Reims :


Et là, c'est le paysage depuis la vieille porte dont on parlait ci-dessus. Vu de l'autre côté...

Petit circuit : autour de Saint-Avold - Etape 1

Voici le premier billet sur nos sorties de découverte de la Lorraine.

Temps disponible pour la sortie : une après-midi. Notre choix s'est donc porté sur un petit secteur : Saint-Avold et ses environs, pays minier et industriel.

Saint-Avold est une petite ville de 17 000 habitants plutôt agréable avec ses rues pavées et quelques fontaines bien fleuries. Passage par quelques boutiques puis visite de l'abbatiale Saint-Nabor. Tout en grès rose, elle est de style classique à nefs.

Voici l'intérieur de cette abbatiale :

Son jeu d'orgues :

Et sa mise au tombeau en pierre. Bien moins impressionnant que celui de l'Eglise de Chaource.

Nous sommes passés par l'Office du Tourisme qui dispose de petites brochures avec les principaux monuments de la ville. Voici la porte de l'Hotel de la Poste, bâtiment de 1723 qui constituait un relais. Très bel exemple de l'architecture du 18ème siècle.

Saint-Avold possède le plus grand cimetière américain en Europe, mais il ferme à 17H. Trop tôt pour qu'on puisse s'y rendre.

lundi 28 août 2006

Cette année, c'est la Finlande.

Avec l'envie de profiter pleinement des quelques années de quiétude qui s'offrent à nous (avant les grands projets), nous avons décidé de partir à la découverte du monde. Russie ? Mexique ? Turquie ? Inde ? Tout allait se décider en fonction de notre principale contrainte : un choix en dernière minute (déménagement oblige).

Par défaut de vaccin, pas de possibilité de partir dans les pays trop "exotiques". Pour des raisons de troubles politiques de dernières minutes, certains autres pays furent écartés (Cuba, Jordanie et ses voisins) Enfin, la chaleur rencontrée dans certains pays au mois d'août rend certaines régions du monde assez peu propices aux visites (Turquie, Guadeloupe).

Progressivement les possibilités offertes se sont ainsi restreintes et notre choix s'est porté sur un séjour de 10 jours en Finlande.

Bien-sûr, certains sites Internet proposaient des prix "discount" en dernières minutes pour des voyages à l'autre bout du monde (Kenya, Sénégal, Australie, ...) mais lorsqu'on étudie en détail leurs offres on se rend compte que c'est pour passer 15 jours dans un même hôtel. Quel est donc l'intérêt de partir au Kenya si c'est pour se retrouver dans un hôtel au bord d'une plage identique à tout autre hôtel dans le monde situé en bord de plage ?

Nous avons donc préféré partir quelques jours de moins mais avec un "programme de découvertes plus riche".

dimanche 27 août 2006

Le choix du voyagiste

Au cours de nos recherches, la Finlande nous est apparue comme un pays "à découvrir". Un environnement unique non représenté en France (des milliers d'îles, le seul désert d'Europe), un climat particulier (voir plus loin le détail), une culture nordique à influence russe, une langue non commune... La consultation par Internet de différents voyagistes nous a conduit à choisir l'agence "Voyageurs Du Monde" qui propose un circuit autotour de 10 jours pour découvrir la Finlande du Sud. Le principe nous a plu : c'est à la fois un circuit "organisé" puisque le parcours (agrémenté de suggestions de visites) et les hôtels dans chaque ville-étape sont prévus, tout en étant libre puisque finalement on visite ce que l'on veut en prenant le temps que l'on veut.

En caricaturant, on ne se retrouve pas dans un car de retraités à suivre un guide comme des jolies brebis en faisant "ahhh" et "ohhh" tous en coeur à chaque coin de rue. Ni à devoir bachoter pendant 3 semaines non stop et en urgence tous les guides touristiques du pays pour définir un itinéraire "théorique" difficile à tenir parce qu'on n'a pas prévu tel ou tel ... imprévu justement.

Après quelques recherches d'avis d'Internautes, il apparait que VDM est une agence sérieuse, dont les voyages sont de qualité et bien pensés. Par contre ils pêchent un peu en terme de suivi client lorsque survient un problème. Par rapport à Kuoni, VDM est réputé pour choisir de bons hôtels (typiques, authentiques ou charmants) quelle que soit la destination.

Nous les avons contactés la première fois le 08 août en leur demandant un voyage avec un départ compris entre le 15 et le 20 du même mois. Ils nous ont répondu que ce ne serait pas évident vu les délais "serrés". En fait tout repose sur la disponibilité de places d'avion à prix raisonnable et d'une voiture de location. Le lendemain nous avions une proposition de voyage, quasi similaire à leur circuit Finlande habituel "aux pays des mille lacs" avec un départ le 18. Seuls les hôtels étaient à confirmer.

Nous avions alors 48H pour confirmer notre départ (par paiement en ligne), ce que nous avons fait.

samedi 26 août 2006

Le parcours

Voici notre parcours préparé par le voyagiste :


Jour 1 - HELSINKI Trajet en avion : PARIS Ch. de Gaulle => HELSINKI FINNAIR - Vol n° AY872 Départ : PARIS Ch. de Gaulle le 18/08/2006 à 10:50 Terminal T2D Arrivée : HELSINKI le 18/08/2006 à 14:50 Durée : 03h00

A voir : la place du Sénat et la cathédrale, l’église Temppeliaukio taillée dans le roc, le musée en plein air Seurasaari, le forum du design finlandais, la forteresse de Suomenlinna, le musée des Beaux-arts… Nuit au Sokos hotel Torni.


Jour 2 - HELSINKI / TURKU (165 km)

Prise en charge de la voiture. Direction la ville historique de Turku en passant par la route des Rois qui, jadis, reliait le royaume de Suède à l’Empire russe. Quittez la route principale pour traverser de multiples petits villages charmants.

A voir : les ruines du château de Raasepori ; le manoir en bois de Mustio, construit entre 1783 et 1792 ; les forges de Billnäs et Fiskars (où sont maintenant fabriqués les ciseaux mondialement connus) ; la ville médiévale de Turku, son château, sa cathédrale ; le musée Aboa Vetus ; le très original musée de l’artisanat Luostarinmäki.

Nuit au Park Hôtel.


Jour 3 - TURKU / URJALA (104 km)

Prendre la direction de Tampere à travers les pittoresques routes de campagne.

Nuit en guest-house dans le village de Nuutajärvi, célèbre pour ses verreries.


Jour 4 - URJALA / TAMPERE (53 km)

Ville de tradition industrielle.

A voir : Le musée de l’habitat ouvrier Amuri (de 1880 à 1970) ; le musée Vapriikki ; le musée des Beaux-arts Sara Hilden.

Nuit en bordure de lac, à l'hôtel Scandic Rosendahl.


Jour 5 - TAMPERE / JYVÄSKYLÄ (175 km)

Nous suggérons de continuer vers Jyväskylä en faisant un détour par Mänttä.

A voir : Le musée de Gösta Serlachius, qui abrite une superbe collection d’art, l’ancienne église en bois de Petäjävesi ® ; Jyväskylä, célèbre pour les créations architecturales d’Alvar Aalto.

Nuit à l’hôtel Yöpuu.


Jour 6 - JYVÄSKYLÄ / MIKKELI (115 km)

A voir : le centre d’artisanat Kenkävero. A ne pas manquer si vous passez par là en juillet : le festival de musique, en coopération avec le théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg.

Nuit à l’hôtel Ruusuhovi.


Jour 7 - MIKKELI / SAVONLINNA / PUNKAHARJU (140 km)

Région superbe et typiquement finlandaise.

A voir : la forteresse de Savonlinna, la plus grande église en bois du monde à Kerimäki, le centre artistique de Retretti. Nuit au Valtionhotelli.


Jour 8 - PUNKAHARJU / LAPPEENRANTA (125 km)

La Carélie du Sud, Lappeenranta : là, le terme "multiculturel" prend tout son sens, puisque tous les panneaux sont à la fois en finnois et en russe.

A voir : la forteresse de Lappeenranta, qui abrite des artisans, des musées, une église orthodoxe.

Nuit au Scandic Hotel Patria.


Jour 9 - LAPPEENRANTA / HELSINKI (220 km)

Route vers Helsinki en passant par Kotka, ville au riche passé maritime, ou encore par Kouvola et Jaala.

A voir : le Verla Mill museum et village ® ; les forges et le village de Ruotsinpyhtää ; la petite ville de Porvoo.

Nuit au Sokos Hotel Torni.


Jour 10 - HELSINKI

Envol pour la France. Dimanche 27 août 2006 HELSINKI - PARIS Ch. de Gaulle FINNAIR - Vol n° AY875 Départ : HELSINKI le 27/08/2006 à 12:15 Terminal T2 Arrivée : PARIS Ch. de Gaulle le 27/08/2006 à 14:20 Durée : 03h05


Voilà, sachant que chaque étape sera détaillée dans le carnet de voyage remis par l'agence avant le départ. On y retrouvera d'ailleurs les adresses des hôtels (ce qui peut être pratique...).


Et puis nous avons rajouter une étape supplémentaire :

J-1 : Départ en train vers Paris Passage dans la famille expatriée dans la capitale, pour admirer Anaïs, la petite nouvelle. Passage également à l'agence pour récupérer les billets d'avion et le carnet de voyage. Nuit à l'hôtel "Le Faubourg Quartier Bastille" (trouvé en dernières minutes avec 50% de remise sur ratestogo.com). C'est un hôtel très sympa alliant design et confort. Pour passer une bonne nuit et ainsi commencer un jour plus tôt les vacances...

vendredi 25 août 2006

GO !!!!

Et voilà, il est 23H30 et demain nous partons.

Il reste à fermer les valises mais tout est prêt. Nous avons eu aujourd'hui la confirmation pour les hôtels (avec 2 changements) et reçu le papier équivalent à la carte européenne d'assurance maladie. Ouffff. Just on time.

On a toujours dans ces moments là l'impression d'avoir oublié quelque chose mais en général si c'est le cas, on ne s'en rendra compte que trop tard. Après tout, une fois que nous avons les billets d'avion, la carte d'identité et la CB on pourra toujours partir et survivre.

A bientôt, On vous racontera la suite, avec en plus des photos !

- page 3 de 4 -