Demain dès l'aube, nous partirons ...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Finlande : carnet de voyage 2006

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 28 août 2006

Cette année, c'est la Finlande.

Avec l'envie de profiter pleinement des quelques années de quiétude qui s'offrent à nous (avant les grands projets), nous avons décidé de partir à la découverte du monde. Russie ? Mexique ? Turquie ? Inde ? Tout allait se décider en fonction de notre principale contrainte : un choix en dernière minute (déménagement oblige).

Par défaut de vaccin, pas de possibilité de partir dans les pays trop "exotiques". Pour des raisons de troubles politiques de dernières minutes, certains autres pays furent écartés (Cuba, Jordanie et ses voisins) Enfin, la chaleur rencontrée dans certains pays au mois d'août rend certaines régions du monde assez peu propices aux visites (Turquie, Guadeloupe).

Progressivement les possibilités offertes se sont ainsi restreintes et notre choix s'est porté sur un séjour de 10 jours en Finlande.

Bien-sûr, certains sites Internet proposaient des prix "discount" en dernières minutes pour des voyages à l'autre bout du monde (Kenya, Sénégal, Australie, ...) mais lorsqu'on étudie en détail leurs offres on se rend compte que c'est pour passer 15 jours dans un même hôtel. Quel est donc l'intérêt de partir au Kenya si c'est pour se retrouver dans un hôtel au bord d'une plage identique à tout autre hôtel dans le monde situé en bord de plage ?

Nous avons donc préféré partir quelques jours de moins mais avec un "programme de découvertes plus riche".

dimanche 27 août 2006

Le choix du voyagiste

Au cours de nos recherches, la Finlande nous est apparue comme un pays "à découvrir". Un environnement unique non représenté en France (des milliers d'îles, le seul désert d'Europe), un climat particulier (voir plus loin le détail), une culture nordique à influence russe, une langue non commune... La consultation par Internet de différents voyagistes nous a conduit à choisir l'agence "Voyageurs Du Monde" qui propose un circuit autotour de 10 jours pour découvrir la Finlande du Sud. Le principe nous a plu : c'est à la fois un circuit "organisé" puisque le parcours (agrémenté de suggestions de visites) et les hôtels dans chaque ville-étape sont prévus, tout en étant libre puisque finalement on visite ce que l'on veut en prenant le temps que l'on veut.

En caricaturant, on ne se retrouve pas dans un car de retraités à suivre un guide comme des jolies brebis en faisant "ahhh" et "ohhh" tous en coeur à chaque coin de rue. Ni à devoir bachoter pendant 3 semaines non stop et en urgence tous les guides touristiques du pays pour définir un itinéraire "théorique" difficile à tenir parce qu'on n'a pas prévu tel ou tel ... imprévu justement.

Après quelques recherches d'avis d'Internautes, il apparait que VDM est une agence sérieuse, dont les voyages sont de qualité et bien pensés. Par contre ils pêchent un peu en terme de suivi client lorsque survient un problème. Par rapport à Kuoni, VDM est réputé pour choisir de bons hôtels (typiques, authentiques ou charmants) quelle que soit la destination.

Nous les avons contactés la première fois le 08 août en leur demandant un voyage avec un départ compris entre le 15 et le 20 du même mois. Ils nous ont répondu que ce ne serait pas évident vu les délais "serrés". En fait tout repose sur la disponibilité de places d'avion à prix raisonnable et d'une voiture de location. Le lendemain nous avions une proposition de voyage, quasi similaire à leur circuit Finlande habituel "aux pays des mille lacs" avec un départ le 18. Seuls les hôtels étaient à confirmer.

Nous avions alors 48H pour confirmer notre départ (par paiement en ligne), ce que nous avons fait.

samedi 26 août 2006

Le parcours

Voici notre parcours préparé par le voyagiste :


Jour 1 - HELSINKI Trajet en avion : PARIS Ch. de Gaulle => HELSINKI FINNAIR - Vol n° AY872 Départ : PARIS Ch. de Gaulle le 18/08/2006 à 10:50 Terminal T2D Arrivée : HELSINKI le 18/08/2006 à 14:50 Durée : 03h00

A voir : la place du Sénat et la cathédrale, l’église Temppeliaukio taillée dans le roc, le musée en plein air Seurasaari, le forum du design finlandais, la forteresse de Suomenlinna, le musée des Beaux-arts… Nuit au Sokos hotel Torni.


Jour 2 - HELSINKI / TURKU (165 km)

Prise en charge de la voiture. Direction la ville historique de Turku en passant par la route des Rois qui, jadis, reliait le royaume de Suède à l’Empire russe. Quittez la route principale pour traverser de multiples petits villages charmants.

A voir : les ruines du château de Raasepori ; le manoir en bois de Mustio, construit entre 1783 et 1792 ; les forges de Billnäs et Fiskars (où sont maintenant fabriqués les ciseaux mondialement connus) ; la ville médiévale de Turku, son château, sa cathédrale ; le musée Aboa Vetus ; le très original musée de l’artisanat Luostarinmäki.

Nuit au Park Hôtel.


Jour 3 - TURKU / URJALA (104 km)

Prendre la direction de Tampere à travers les pittoresques routes de campagne.

Nuit en guest-house dans le village de Nuutajärvi, célèbre pour ses verreries.


Jour 4 - URJALA / TAMPERE (53 km)

Ville de tradition industrielle.

A voir : Le musée de l’habitat ouvrier Amuri (de 1880 à 1970) ; le musée Vapriikki ; le musée des Beaux-arts Sara Hilden.

Nuit en bordure de lac, à l'hôtel Scandic Rosendahl.


Jour 5 - TAMPERE / JYVÄSKYLÄ (175 km)

Nous suggérons de continuer vers Jyväskylä en faisant un détour par Mänttä.

A voir : Le musée de Gösta Serlachius, qui abrite une superbe collection d’art, l’ancienne église en bois de Petäjävesi ® ; Jyväskylä, célèbre pour les créations architecturales d’Alvar Aalto.

Nuit à l’hôtel Yöpuu.


Jour 6 - JYVÄSKYLÄ / MIKKELI (115 km)

A voir : le centre d’artisanat Kenkävero. A ne pas manquer si vous passez par là en juillet : le festival de musique, en coopération avec le théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg.

Nuit à l’hôtel Ruusuhovi.


Jour 7 - MIKKELI / SAVONLINNA / PUNKAHARJU (140 km)

Région superbe et typiquement finlandaise.

A voir : la forteresse de Savonlinna, la plus grande église en bois du monde à Kerimäki, le centre artistique de Retretti. Nuit au Valtionhotelli.


Jour 8 - PUNKAHARJU / LAPPEENRANTA (125 km)

La Carélie du Sud, Lappeenranta : là, le terme "multiculturel" prend tout son sens, puisque tous les panneaux sont à la fois en finnois et en russe.

A voir : la forteresse de Lappeenranta, qui abrite des artisans, des musées, une église orthodoxe.

Nuit au Scandic Hotel Patria.


Jour 9 - LAPPEENRANTA / HELSINKI (220 km)

Route vers Helsinki en passant par Kotka, ville au riche passé maritime, ou encore par Kouvola et Jaala.

A voir : le Verla Mill museum et village ® ; les forges et le village de Ruotsinpyhtää ; la petite ville de Porvoo.

Nuit au Sokos Hotel Torni.


Jour 10 - HELSINKI

Envol pour la France. Dimanche 27 août 2006 HELSINKI - PARIS Ch. de Gaulle FINNAIR - Vol n° AY875 Départ : HELSINKI le 27/08/2006 à 12:15 Terminal T2 Arrivée : PARIS Ch. de Gaulle le 27/08/2006 à 14:20 Durée : 03h05


Voilà, sachant que chaque étape sera détaillée dans le carnet de voyage remis par l'agence avant le départ. On y retrouvera d'ailleurs les adresses des hôtels (ce qui peut être pratique...).


Et puis nous avons rajouter une étape supplémentaire :

J-1 : Départ en train vers Paris Passage dans la famille expatriée dans la capitale, pour admirer Anaïs, la petite nouvelle. Passage également à l'agence pour récupérer les billets d'avion et le carnet de voyage. Nuit à l'hôtel "Le Faubourg Quartier Bastille" (trouvé en dernières minutes avec 50% de remise sur ratestogo.com). C'est un hôtel très sympa alliant design et confort. Pour passer une bonne nuit et ainsi commencer un jour plus tôt les vacances...

vendredi 25 août 2006

GO !!!!

Et voilà, il est 23H30 et demain nous partons.

Il reste à fermer les valises mais tout est prêt. Nous avons eu aujourd'hui la confirmation pour les hôtels (avec 2 changements) et reçu le papier équivalent à la carte européenne d'assurance maladie. Ouffff. Just on time.

On a toujours dans ces moments là l'impression d'avoir oublié quelque chose mais en général si c'est le cas, on ne s'en rendra compte que trop tard. Après tout, une fois que nous avons les billets d'avion, la carte d'identité et la CB on pourra toujours partir et survivre.

A bientôt, On vous racontera la suite, avec en plus des photos !

jeudi 24 août 2006

Le départ Metz-Paris-Helsinki

(Petite précision : le récit comporte des informations utiles pour ceux qui veulent découvrir la Finlande mais présente aussi des infos sans autre intérêt que de garder en souvenir quelques moments clés pour nous).

La veille et le 1er jour

Prise du bus jusqu'à la gare de Metz. Le temps d'avance est utilisé pour admirer le tapis floral devant la gare : une représentation du sigle TGV. Le train pour Paris est à l'heure mais il y a quand même 20 minutes de retard à l'arrivée. Un trajet de 3 heures pour se reposer, lire les guides sur la Finlande pour H. et un premier apprentissage du Finnois de mon côté. (qq exemples à citer ici). Passage à l'hôtel pour y déposer les bagages : bon accueil et décoration sobre et moderne, assez reposante. Hôtel Bastille le Faubourg à ParisHôtel Bastille le Faubourg à Paris

Passage chez VDM pour récupérer les billets et le carnet de route : on a enfin tout pour partir et même des guides qui donnent déjà plein d'envies pour les prochaines vacances.

On profite de cette "escale" à Paris pour découvrir la petite Anaïs qui rentre juste de la maternité. Le retour à l'hôtel le soir se fait sous un orage soudain, nos vêtements sont tellement trempés qu'il a fallu finir de les sécher le lendemain matin au sèche-cheveux.

Arrivée à l'aéroport 2H à l'avance, H. pensait que ce serait limite, c'est en fait largement, mais largement suffisant ;-) Vol assez tranquille à côté d'un Finlandais nous expliquant que cela fait 6 semaines qu'il n'a pas plu dans son pays et qu'il fera beau les jours suivants... A l'arrivée, un gros orage s'est abattu sur Helsinki mais une heure plus tard le soleil est bien là, avec 24°C. Côte Finlandaise vue de l'avion Côte Finlandaise vue de l'avion

Les Finlandais sont connus pour ne pas parler pour rien. Cela se remarque en traversant l'aéroport, un calme impressionnant y régne, tout le monde parle à voix basse. On ne voit pas ça en France.

Petite déconvenue par rapport au programme : l'avion est à l'heure mais le temps de récupérer les valises, sortir de l'aéroport, prendre la navette pour le centre-ville et trouver l'hôtel et il est déjà 17H30, limitant drastiquement les visites prévues pour l'après-midi. Faute d'avoir mangé suffisament dans l'avion, il faut que l'on s'arrête dans une pâtisserie pour éviter l'hypoglycémie. Par hasard, on tombe chez FAZER, tout simplement la meilleure de la ville.

Après le dîner, alors que nous nous promenons dans les rues du centre, de nombreuses personnes nous doublent précipitamment, en grand nombre et semblent se diriger dans la même direction. A chaque carrefour les Finlandais confluent, se regroupent pour former petit à petit une file continue. Tel un ruisseau se jetant dans une rivière, le flux augmente. D'abord surpris, nous suivons ces personnes et intégrons la fourmilière. Intrigués par un tel phénomène, nous abordons quelques passants pour avoir une explication : "feu dans le ciel" en anglais, soit un feu d'artifice ! Arrivés au port, nous avons droit non pas à un mais à cinq feux d'artifice sous forme de spectacles pyrotechniques tirés successivement dans le cadre d'un concours, sur une heure entière. Splendide, avec de nombreuses nouveautés.

Et l'hôtel ? En un mot : grandiose et le petit-déjeuner : gargantuesque avec des mètres et des mètres de spécialités diverses.
Petite pensée pour un parapluie perdu mais qui m'entraîna seul dans un ascenseur, seul avec un mannequin remarquable et remarquée à l'ouverture de la porte devant laquelle attendait H. ;-) Sokos Hotel Torni à Helsinki Sokos Hotel Torni à Helsinki Vue d'Helsinki depuis l'hôtel Vue d'Helsinki depuis l'hôtel

mercredi 23 août 2006

Le 2ème jour

Récupération de la voiture à l'hôtel l'Holiday Inn près de la gare. Ca tombe bien, celui-ci se trouve à 800 m de là où nous sommes, ce qui est faisable à pied, en dépit des 40 kg de bagages. Sauf que ce n'est finalement pas le bon endroit ... mais dans l'autre hôtel Holiday Inn de la ville, situé à côté de la deuxième gare de la ville, à 4 km. On a cherché à y aller en bus, en métro mais tout cela s'annonçait un peu galère, nous nous sommes donc jetés dans le tram qui s'arrête tous les 200 m sans condition particulière.
Finalement, le temps de faire les papiers pour la voiture et la matinée est très vite passée. C'est un peu ce qui est dommage : entre l'après-midi de la veille passée à débarquer et cette matinée passée à récupérer la voiture, nous n'avons pas pu profiter pleinement d'Helsinki.

La voiture : type A Nissan Micra bleu. Extérieur assez sympa avec son look de citadine et un petit air de coccinelle. Par contre assez bruyante et avec un coffre n'acceptant pas facilement les gros bagages. Finlande200657.jpgNotre voiture pour ce circuit des mille lacs

Direction Turku en passant par le bord de mer.

Petites parenthèses sur les routes de Finlande : limitation à 50 km en ville, 80 ou 100 km en dehors mais avec de nombreux passages à 60 km à chaque croisement. Les routes forment de longues lignes droites sans fin, bordées de forêts élancées et avec élans (d'après les panneaux). Bon à savoir, la forêt s'arrête au niveau de la mer, les sapins poussent presque dans l'eau. En conséquence, depuis la route qui longe la côte entre Helsinki et Turku, la mer s'avère très peu visible.

Passage à Ekenas puis arrêt à Hagko avec ses petites plages de sable fin très sympathiques. Le bord de la côté est découpé en de très nombreuses îles dispersées sur tout le littoral. La vue est donc splendide, assez différente des grandes plages de France où l'on ressent beaucoup plus l'immensité de l'océan. Plage de HagkoPlage de Hagko Plage 2 de HagkoVue depuis la plage de Hagko

En Finlande les plages sont peu fréquentées, sans doute parce que chaque Finlandais possède son propre bout de lac, de mer voire sa propre île (183 000 îles en tout !).

Arrivée à Turku. Hôtel unique en Finlande avec des chambres à la décoration (et la conception) très ancienne atypique et typique à la fois. (voir photo) Finlande200620.jpgVue de la chambre "typique" Finlande200621.jpgVue de la chambre so "typique"
Il vaut mieux ne pas se demander si l'on aime ou pas le gros oiseau empaillé, la vieille tapisserie à fleurs, les fusils accrochés aux murs : on est là pour découvrir. Comme dans le premier hôtel, le sol de la salle de bain est chauffé ce qui est fort appréciable.

Le soir, après une balade de découverte de la ville, dîner de poisson dans un bateau réputé (le S. Rudolph). Finlande200624.jpgVue d'une rue de Turku Finlande200625.jpgH, à Turku Finlande200626.jpgUn des bateaux restaurants

mardi 22 août 2006

Le 3ème jour

Petit déjeuner très varié, il ne fut pas nécessaire de manger à midi. Un simple goûter l'après-midi suffit pour tenir jusqu'au soir. Finlande200627.jpg la salle du petit-déjeuner

Le patron de l'hôtel a joué du piano pendant le petit déjeuner, son perroquet claquait du bec pour applaudir. Pas de possibilité d'essayer le sauna la veille au soir car il était réservé par un groupe.

Visite de la ville de Turku avec notamment la cathédrale et le musée. Finlande200628.jpg la cathédrale de Turku, vue de l'extérieur Finlande200639.jpg la cathédrale de Turku, vue de l'intérieur

Puis expédition au château, le plus grand de Finlande. Intéressant à voir mais d'une architecture assez simple si on le compare à nos grands châteaux français. Finlande200642.jpg le chateau de Turku

En voiture, balade entre les îlots, il est conseillé de prendre les petites routes pour découvrir les petites criques de sable ou de rochers plats se jetant dans la mer. Celle-ci est en général peu profonde sur de longues distances. Pause sur une plage (voir photos) avant de partir vers Humpika. Finlande200645.jpg une petite crique au bord de la route Finlande200644.jpg un chalet au bord de la mer Finlande200650.jpg une plage au bord de la route Finlande200652.jpg un petit port

Des champs de céréales plus ou moins grands alternent avec des forêts. Grandes diversités des céréales cultivées, entrant dans la composition d'un grand nombre de pains. Les champs de céréales commencent à être moissonnés, leurs couleurs sont différentes de celles connues en France : soit plus roux, soit d'un blond rappelant celui des chevelures d'or de nombreuses (et charmantes) Finlandaises.

Humpika est une petite ville sans grande particularité touristique, ce qui en fait une étape intéressante pour découvrir la vie des Finlandais dans la campagne. Nuit passée dans une sorte de chalet en bois dans la forêt. Dimanche soir oblige, tout est fermé le soir dans les environs, d'où un dîner rapide dans une cafétéria. Finlande200656.jpg le chalet en bois vu de l'extérieur Finlande200654.jpg le chalet en bois vu de l'intérieur

lundi 21 août 2006

Le 4ème jour

Départ pour Tampere. Arrêt dans un village dont on ne retrouve plus le nom et où se concentrent des ateliers de verreries : artisans et petites fabriques. Visite d'un atelier de soufflage et de boutiques d'art. Achat de quelques souvenirs dont des petits vases et porte-olives designés par AALTO, grand designer finlandais.
Finlande200660.jpgtravail manuel du verre

Arrivée à Tampere et sur les conseils du petit Futé, visite du marché couvert pour découvrir les spécialités locales et déguster des produits du terroir préparés par des artisans. Finlande200663.jpgun étal de légumes dans les Halles de Tampere
Excellente idée : pour 9 euros seulement nous mangeons sur place du boudin noir, une autre saucisse locale, un feuilleté au choux, des petits gratins de pomme de terre, du pain de seigle, du pain au fromage ainsi que 3 ou 4 pâtisseries différentes (pulla). Tout est vraiment délicieux !!!

L'hôtel est au bord d'un grand lac et appartient à une chaîne « Scandic Hotel ». Finlande200681.jpgvue au bord du lac près de l'hôtel
Les chambres sont donc standardisées mais avec un design « nordique » intéressant à découvrir. Et puis on y trouve quelques particularités comme les barres repose-serviettes qui sont la continuité des tuyaux d'eau chaude du chauffage, la douchette rince-fesses, des plaques au plafond et sur les murs qui diffusent de la lumière, les douches à l'italienne.

Ce fut aussi l'occasion d'essayer notre premier sauna : expérience dépaysante.

Voici le mode d'emploi pour le sauna puisque la plupart des touristes ne savent pas comment faire : vous descendez habillés dans la salle ou l'étage consacré au sauna, avec votre serviette sous le bras. Là, les hommes et les femmes se séparent... suffit de suivre les petites figurines sur les portes. Dans une première pièce de type vestiaire, on se déshabille. Certains gardent un maillot de bain mais ce n'est pas recommandé pour la peau vis à vis de la chaleur et puis ce n'est pas une pratique courante dans ce pays. Le mieux est d'être complètement nu ou avec une serviette autour de soi le temps de s'habituer aux moeurs un peu différentes des nôtres.

On passe alors dans une seconde pièce où l'on se douche avant d'entrer dans le sauna lui-même. C'est une pièce de petite taille constituée de gradins en bois autour d'un caisson où chauffent les pierres qui diffusent la chaleur. Les moins pudiques (75% des gens, un peu moins du côté femmes) se mettent assis nus, avec seulement une feuille « repose-fesses » spécifique pour le sauna, les autres peuvent s'asseoir sur leur serviette et se recouvrir plus ou moins avec celle-ci pour se sentir à l'aise. La chaleur est plus intense pour ceux qui sont assis dans les gradins du haut, la première fois il est donc conseillé de commencer par les gradins du bas.
((/public/Finlande/sauna_A.jpg
intérieur d'un sauna - photo source web
Dans un sauna, il est de coutume de discuter avec ses voisins, le tout dans un grand calme. De temps en temps, on jette sur les pierres volcaniques quelques louches d'eau contenue dans un sceau. Cela libère de la vapeur ce qui provoque un petit coup de chaud et augmente la transpiration.

On y reste entre 5 et 15 minutes (un sablier permet de mesurer le temps à l'intérieur du sauna, il ne faut pas prendre avec soi d'objet comme une montre en métal qui brûlerait la peau). Puis on sort prendre une douche froide (ou bien on se jette dans une piscine ou un lac) pendant quelques minutes avant de retourner dans le sauna de nouveau entre 5 et 15 minutes. On ressort et on repasse alors sous la douche. Il convient alors d'attendre 15 minutes avant de se rhabiller sans quoi le corps va continuer à transpirer.

Au résultat : détente complète du corps et de l'esprit avec en prime une peau toute douce et un grain de peau plus fin à l'usage. A savoir qu'on dénombre près de 2 millions de saunas en Finlande, soit un pour trois habitants !!! Un Finlandais m'a d'ailleurs expliqué qu'il possède de nombreux saunas et qu'il va encore en construire un autre, en reconnaissant lui-même qu'il est un peu « toc-toc » me dit-il en se cognant la tête.

L'après-midi : nous avions prévu de nous rendre au lac mais une pluie passagère nous a conduit à préférer une visite de la ville. Hélas, la cathédrale est en gros travaux : la moitié extérieure sous échafaudage et tous les vitraux sont cachés sous d'immenses panneaux de bois. Finlande200665.jpgune partie de la cathédrale sans échaffaudage Finlande200669.jpgsculpture implantée en ville Finlande200675.jpgune plaque à l'effigie de Tampere

Dîner le soir dans un superbe restaurant que nous recommandons (LATERNA, rue Puutarhakatu). Finlande200676.jpgle restaurant LATERNA Finlande200678.jpgun exemple de plat (souvent du poisson) servi au restaurant

dimanche 20 août 2006

Le 5ème jour

Petit-déjeuner gigantesque avec du saumon fumé et du saumon cuit en plus par rapport aux autres jours. Promenade autour du lac. Puis en route en direction du Nord.

Visite d'un musée extérieur avec les différents types de sauna qui ont existé à travers tout le pays. Certains ont plusieurs siècles. Pour des non-initiés, les différences ne sont pas toujours flagrantes : une fenêtre plus petite, le sol en longueur et non en largeur, quelques uns sont plus insolites. Autrefois, les saunas étaient aussi utilisés pour fumer la viande ou même pour accoucher ! Finlande200683.jpgintérieur en gradin d'un sauna du musée Finlande200684.jpgfoyer en pierre d'un sauna du musée
Le musée est intéressant, à voir en passant, mais ces cabanons un peu tristounets ne constituent pas une visite exceptionnelle.

Nous avons ensuite visité une église tout en bois (à Petajavesi), classée au patrimoine mondial de l'Unesco (voir photo). Absolument splendide. Les seuls autres visiteurs étaient ... une famille française réalisant un grand tour de la Finlande en Camping Car. Finlande200688.jpgvue extérieure de l'église 100% en bois Finlande200691.jpgvue intérieure de l'église, le sol Finlande200693.jpgvue intérieure de l'église, le plafond

Arrivée à notre ville étape Jyvaskyla. Ayant réservé en dernière minute, l'hôtel habituel du circuit était complet et VDM nous a donc trouvé une chambre dans un Hôtel SOKOS : chaîne d'hôtels de Finlande haut de gamme, généralement situés en centre-ville. Design et confort pour résumer le style. Nous y avons apprécié le sauna en milieu d'après-midi, pause profitable avant de visiter la ville. Finlande200696.jpgle lit de la chambre dans l'hôtel

Dîner dans un Ravintola (restaurant en finnois) pour continuer notre cure de renne et de saumon. Finlande200697.jpgune rue de Jyvaskyla, la nuit

samedi 19 août 2006

Le 6ème jour

Encore une fois, immense petit-déjeuner à s'en éclater le ventre : pris de 9H à 10H le matin, il nous permettait de tenir sans problème jusqu'au soir, en mangeant simplement quelques « pulla » l'après-midi. J'essayerai de prendre quelques photos de ces petits déjeuners un prochain jour.

1ère visite : magasin d'usine d'objets associés à l'art culinaire avec uniquement des produits fabriqués en Finlande. Les prix sont du coup abordables pour acheter quelques souvenirs « utiles » comme des vases et des coupelles somptueuses designés par le fameux AALTO. Ils ont une forme très moderne alors qu'ils ont été développés il y a plusieurs dizaines d'années déjà. En Finlande, ce sont des objets cultes. aaltofinlande.jpgVases AALTO, image source web

Nous sommes ensuite partis visiter le musée consacré à ce célèbre AALTO, grand architecte et designer finlandais du 20ème siècle. Le musée est axé sur le personnage et l'évolution de son style, assez peu sur ses oeuvres. Petite anecdote : son interprétation sympathique du gilet de sauvetage (cf. photo) sur la base d'un maillot de bain. Finlande2006100.jpggilets de sauvetage, selon AALTO

En route ensuite vers notre ville-étape pour déposer les valises au gîte : un vieux manoir typique du 19ème siècle. Les chambres étaient dans une partie plus récente du manoir mais nous avons pu admirer les pièces les plus anciennes lors du petit-déjeuner. Finlande2006102.jpgla chambre

Les routes autour de Tampere sont vraiment agréables car bordées de nombreux lacs propices à la détente. Ne pas hésiter à y faire une pause, c'est bien plus agréable que dans les stations-services au bord de la route.

Randonnée autour d'un lac d'Astuvansalmi avec en tableau final les plus importantes peintures rupestres du pays, situées le long d'une falaise. Finlande2006106.jpgPromenade autour d'un lac

Finlande2006107.jpgles peintures rupestres d'Astuvansalmi

Finlande2006110.jpgsur les rochers, au bord du lac

Paysages somptueux, moments magiques. Avec une âme d'aventuriers, nous en profitons pour gravir un morceau de la falaise en surmontant d'imposants rochers. Au dessus des cimes de pins, le plaisir est à son comble.

Retour en ville pour dîner (aucune adresse intéressante d'où le choix d'un plat de pâte) et pour visiter le centre-ville. A noter l'église dont la particularité est d'être très étroite.

- page 1 de 2